Confiez vos démarches à des pros!

Les compagnies aériennes savent le coût exorbitant, pour tout un chacun, de l’accès au droit et à la Justice. En confiant leur réclamation à MTA Conseil, les passagers font tourner ce rapport de force à leur avantage : les transporteurs savent notre détermination et notre connaissance fine des rouages judiciaires. Tout de suite, le ton change…

Complétons ensemble votre dossier

Dès lors que nous vous confirmons votre éligibilité à une indemnité en réparation de la perturbation de votre vol, nous vous assistons dans la préparation de votre dossier de réclamation.

Ce dernier devra faire figurer les copies de vos documents d’identité, de voyage ainsi que le mandat à MTA Conseil, qui nous permet de défendre vos droits, en votre nom et pour votre compte, vis-à-vis de la compagnie aérienne.

Phase amiable

MTA Conseil adresse votre dossier complet ainsi qu’un certain nombre de données techniques et juridiques à la compagnie aérienne, en l’enjoignant à payer votre indemnité sous 1 et 3 semaines, selon l’identité du transporteur.

En effet, les délais de traitement des réclamations varient fortement d’une compagnie à une autre : les procédures internes peuvent être bien rodées chez certains transporteurs et particulièrement chaotiques chez d’autres.

De plus, certaines compagnies ont la réputation d’être plutôt coopératives, quand beaucoup d’autres sont connues pour résister abusivement et régulièrement à des réclamations pourtant fondées en droit.

Les délais accordés aux compagnies aériennes pour réagir à nos demandes de paiement sont donc toujours calculés :

– Pour laisser un temps suffisant à la discussion, car un accord amiable est toujours plus satisfaisant, pour tout le monde

– Pour éviter d’attendre une proposition d’accord dont, dans certains cas, nous savons qu’elle ne viendra jamais.

Phase contentieuse

C’est la phase ultime, celle de la saisine de nos avocats partenaires. La compagnie qui n’a pas coopéré se voit adresser une lettre de réclamation par avocat, qui ne lui laisse que quelques jours pour procéder au paiement de votre indemnité. La situation peut se décanter au cours de cette période.

Mais le transporteur peut également faire valoir des contre arguments ou simplement s’abstenir de répondre.

Dans cette hypothèse, la patience doit être de mise car il y a fort à parier que la position de la compagnie n’évoluera pas tant que nous ne l’aurons pas faite convoquer par un tribunal.

 Ce dernier tranchera votre affaire dans un délai généralement compris entre 3 et 12 mois.

Fermer le menu