EXCLUSIF : LA TRISTE REALITE DE LA FLOTTE TUNISAIR
Crédit photo : Tunisie Numerique

EXCLUSIF : LA TRISTE REALITE DE LA FLOTTE TUNISAIR

Ces derniers jours, 2 informations relatives à la ponctualité des vols TUNISAIR sont tombées.

La première provient de TUNISAIR elle-même, qui se sent désormais l’obligation de communiquer (a minima) sur le sujet. Dans un communiqué publié le 14 octobre, le transporteur semble considérer comme une performance le fait que seulement 68% de ses passagers ont été retardés sur l’ensemble du mois de septembre. Sur d‘autres compagnies, cette statistique aurait été agrémentée d’excuses et d’engagements à tout faire pour rectifier le tir.

La deuxième information provient de l’OAG, fournisseur mondial d’information sur les services aériens, qui a fait le point sur la ponctualité des compagnies desservant la France sur la période juillet-août-septembre de cette année. Sur les trois grandes maghrébines, TUNISAIR est bonne dernière avec 42,5% de vols ponctuels contre 60,9% pour ROYAL AIR MAROC et un honorable 67,8% enregistré par AIR ALGERIE, qui arrive donc en tête de ce trio.

L’occasion pour Ponctualité Vols Tunisie – PVT de faire un point exclusif sur la réalité de la flotte du transporteur national, dont le faible volume et la vétusté expliquent en majeure partie cette incapacité chronique à faire décoller la plupart de ses appareils à l’heure prévue.

==> UNE FLOTTE OFFICIELLE DE 29 APPAREILS
Nous n’inventons rien : ce sont les informations de la compagnie elle-même, corroborées d’ailleurs par sa fiche Wikipédia.
La flotte se décompose comme suit : 22 AIRBUS/9 BOEING dont 16 AIRBUS 320, 4 AIRBUS 319, 2 AIRBUS 330, 7 BOEING 737.

==> UNE FLOTTE RÉELLE DE 21 APPAREILS
C’est sans doute l’information la plus saisissante : 8 appareils (sur les 29 que compte la flotte)… ne volent plus ! Ce taux d’immobilisation de 28% dépasse l’entendement. Cela reviendrait à immobiliser 59 avions chez Air France (âge moyen de la flotte : 10,8 ans) ou 16 appareils chez Royal Air Maroc (âge moyen de la flotte : 8,5 ans).

Mais plus encore que la proportion colossale d’avions immobilisés, c’est la durée d’immobilisation qui doit marquer les esprits. Entrons dans le détail :
– Le TS-IMC (29 ans) n’a pas volé depuis plus de 12 mois
– Le TS-IMD (28 ans), n’a pas volé depuis 9 mois
– Le TS-IMF (27 ans) n’ pas volé depuis 6 mois
– Le TS-IMJ (21 ans) n’a pas volé depuis plus de 12 mois
– Le TS-IMK (21 ans) n’a pas volé depuis plus de 12 mois
– Le TS-IOK (20 ans) n’a pas volé depuis 3 mois
– Le TS-IOM (20 ans) n’a pas volé depuis 2 mois
– Le TS-IOQ (19 ans) n’a pas volé depuis 5 mois

Dans la grande majorité des cas ci-dessus, on est bien au-delà des standards en matière de maintenance aéronautique. Les petits entretiens réguliers ne dépassent pas une nuit de travail et les grandes visites (tous les 4-5 ans environ) nécessitent généralement entre 2 semaines et 2 mois de travail en hangar adapté.

==> UNE FLOTTE VÉTUSTE
L’âge moyen d’un avion TUNISAIR est aujourd’hui de 17 ans. Les appareils les plus jeunes ont entre 3 et 4 ans, les plus âgés ont 28 et 29 ans. Près de la moitié (45%) de la flotte a plus de 20 ans. Moins du 1/3 (28%) de la flotte a moins de 10 ans.

==> ROYAL AIR MAROC : LA DOULOUREUSE COMPARAISON
Quelques chiffres parlants pour, peut-être, contribuer à éveiller les consciences dans les hautes sphères décisionnelles. ROYAL AIR MAROC, c’est :
– 2 fois moins d’employés ==> 4000 contre 8000 chez TUNISAIR
– 2 (ou plutôt 3…) fois plus d’avions ==> 60 contre 29 (ou plutôt 21…) chez TUNISAIR
– Une flotte 2 fois plus jeune ==> 8,5 ans contre 17 ans chez TUNISAIR.

Le confort du statut quo rallonge la route du développement.

Défendez vos droits, contactez-nous!

Laisser un commentaire

Fermer le menu